À quoi correspondent ces métriques ? Et pourquoi une entreprise se réjouit-elle des succès marketing, tandis qu’une autre se plaint des résultats sur les réseaux sociaux ? Lorsqu’une marque commence à travailler avec les réseaux sociaux, elle ne comprend souvent pas comment et pourquoi cela se fait. Mais le plan de promotion ultérieur dépend d’objectifs corrects et correctement définis. Leur absence conduit à un mauvais choix d’outils, suivi d’une publication irréfléchie qui n’apporte aucun résultat. C’est ainsi que se forme une roue fermée de travail inutile dans laquelle l’entreprise est convaincue que gérer les réseaux sociaux est une perte inutile de temps et d’argent.

Mais cette attitude est fondamentalement fausse !

Quels objectifs une entreprise peut-elle atteindre grâce aux réseaux sociaux ?

L’objectif principal de l’entreprise est de trouver de nouveaux clients et de créer une demande pour le produit. Le marketing aide à y parvenir. Mais cela est impossible sans établir une communication avec les consommateurs potentiels.  Dans le monde moderne, les réseaux sociaux s’acquittent bien de cette tâche.

Pour évaluer et analyser le succès de la communication avec le public, les réseaux sociaux disposent de métriques. Ce terme fait référence à divers indicateurs numériques permettant de mesurer l’efficacité du travail effectué.

Indicateurs clés de performance des médias sociaux

Tout d’abord, rappelons quelles métriques existent généralement et ce qu’elles signifient. Si vous les connaissez par cœur depuis longtemps, n’hésitez pas à passer à la section suivante.

C’est ainsi que de nombreux sites ont amené des millions de clients satisfaits sur leur site; Les casinos en ligne, comme le casino roulette, notamment gèrent très bien leur marketing sur les réseaux sociaux.

  1. Impressions – le nombre total de vues de la publication à l’écran.
Lire aussi :  4 critères à suivre pour bien choisir sa plateforme de personnalisation

Attention : le nombre d’impressions ≠ le nombre de personnes qui ont vu la publication. Même si le même utilisateur a vu l’annonce cent fois, cela représente une centaine d’impressions.

  1. La portée correspond au nombre de comptes uniques qui ont consulté la publication.

Pour la couverture, c’est le visionnage de la publication qui est important – les autres interactions avec celle-ci ne sont pas prises en compte. Il est important de comprendre que des dizaines, voire des centaines de milliers de personnes peuvent voir les publications, mais que seules quelques-unes y réagiront.

  1. Abonnés – personnes qui s’abonnent aux réseaux sociaux de la marque et interagissent régulièrement avec le contenu d’une manière ou d’une autre. Le taux de croissance du nombre d’abonnés démontre à quel point le contenu diffusé est intéressant pour le public potentiel et combien de personnes souhaitent le suivre.
  2. L’engagement est la somme de toutes les interactions du public avec une publication : likes, commentaires, republications, sauvegardes.

Pour évaluer dans quelle mesure une publication répond aux besoins du public cible, analysez le taux d’engagement (ERR), qui est calculé à l’aide de la formule :

  1. Transitions vers le site – cet indicateur montre à quel point le public est intéressé par l’achat.

Si le CTR (le pourcentage de visites par rapport aux impressions) est élevé, nous pouvons conclure que l’annonce a attiré l’attention des acheteurs potentiels.

  1. Actions ciblées – une étape que franchissent les clients potentiels après avoir visionné une annonce : remplir un questionnaire, demander un appel à la marque.

Il convient de noter que les candidatures peuvent être froides lorsqu’une personne est simplement intéressée par le produit, mais n’est pas encore prête à l’acheter, et chaudes – elles sont laissées par certains clients prêts à conclure un accord avec vous.

  1. L’achat est la décision finale que prend le client lorsqu’il interagit avec le produit. Tous ceux qui ont soumis une candidature n’atteignent pas ce stade. Il peut y avoir plusieurs raisons. L’un n’a pas aimé la discussion avec le responsable, l’autre a trouvé le produit moins cher chez un concurrent, le troisième a mal compris les termes de la promotion sur le site.
Lire aussi :  Botify vs Seolyzer.io : comparaison de deux puissants outils SEO

Quels indicateurs permettent d’évaluer l’efficacité des réseaux sociaux ?

Lorsqu’un nouveau client vient dans notre bureau, avant de lui communiquer les indicateurs prévus, nous analysons l’expérience passée en matière de gestion des réseaux sociaux et de benchmarking – en étudiant les concurrents dans le domaine. Sur la base de ces données, une stratégie est construite avec des KPI et des mesures spécifiques.

Au fur et à mesure que nous travaillons, les chiffres peuvent changer. Pour suivre les changements, nous comparons les données sur des périodes égales. Seule une analyse de la dynamique peut montrer le succès de la stratégie de développement choisie.

1000 clics vers le site – non informatif

800 transitions en mai, 1000 en juin – utiles et indicatives

Il est impossible de dire sans équivoque quels indicateurs doivent être suivis lors de la promotion. Tout dépend des caractéristiques de l’entreprise. Mais il est possible d’identifier certaines tendances entre les objectifs et les indicateurs qui sont significatifs dans leur évaluation.

Prenons, par exemple, la promotion d’un complexe résidentiel pour illustrer tout cela.

  1. Objectif : accroître la notoriété

Le promoteur n’a pas encore annoncé le début des ventes, mais souhaite susciter l’intérêt du public pour le nouveau complexe résidentiel. La tâche principale dans ce cas est d’accroître la sensibilisation en se préparant à l’aide d’une couverture médiatique : les publications doivent décrire l’USP du projet et la publicité doit viser à attirer les utilisateurs vers la communauté.

  1. Objectif : générer des leads

Après le début des ventes, la stratégie de promotion change : les principaux objectifs sont d’augmenter le trafic ciblé vers le site et de collecter des candidatures. À ce stade, le nombre de nouvelles personnes qui s’abonnent aux réseaux sociaux n’est pas si important, le plus important est de savoir laquelle d’entre elles se rend sur le site et effectue l’action ciblée.

  1. Objectif : Bâtir une réputation et maintenir la fidélité
Lire aussi :  Pourquoi se tourner vers une Agence de marketing digital ?

Même lorsque le dernier appartement d’un complexe résidentiel est vendu, il est important pour le promoteur de développer la communication, de recevoir des commentaires, de gérer la négativité et de maintenir sa réputation. Ainsi, la marque renforce son image et augmente la fidélité des habitants : actuels et futurs.

Résumons

Il n’existe pas de formule universelle pour travailler avec les réseaux sociaux, tout comme il n’existe pas d’ingrédient secret qui puisse résoudre tous les problèmes de l’entreprise. Mais la définition d’objectifs et l’élaboration de stratégies compétentes contribuent à réduire les coûts financiers et de temps, et encouragent également le public à être plus fidèle.

Sauter cette étape équivaut à écrire des articles et dessiner sur un papier les yeux fermés. Cela ne sert à rien. C’est ainsi qu’apparaît la situation « les réseaux sociaux ne fonctionnent pas ».

Mais lorsque les objectifs sont spécifiquement et correctement formulés, les mesures nécessaires sont déterminées et les outils appropriés sont sélectionnés, les choses se passent comme sur des roulettes et le nombre d’abonnés augmente de manière organique. Testez et vous verrez!

Noter cet article

Envoyer un message