Pour avoir un bon positionnement face à la concurrence, il est aujourd’hui indispensable pour les entreprises de chercher les voies et moyens d’amélioration de leurs techniques de gestion. En cela, il faut optimiser la supply chain pour être plus compétitif sur le marché. Pour y parvenir, différentes solutions s’offrent à vous. Parmi celles qui offrent le plus d’avantages, il y a la méthode ABC. Plus de détails ici sur cette solution de gestion !

Que faut-il comprendre de la méthode ABC ?

Par définition, la méthode abc représente une technique de catégorisation. En effet, elle se résume à la classification de différents éléments entrant en compte pour la gestion de l’entreprise. Il s’agit notamment des clients, des fournisseurs ou des références-produits. On les regroupe en trois groupes (A, B et C) suivant un ordre décroissant. Il faut dire que généralement, c’est la catégorie A qui représente la plus importante ou la plus stratégique de l’entreprise. Les références peuvent porter sur différentes valeurs : le chiffre d’affaires, le volume, la marge entre autres.

Pour ce qui est du principe, la méthode ABC se base sur le principe de Pareto. Cela suppose que la valeur repose essentiellement (à hauteur de 80%) sur les références (20% de celles-ci). Toutefois, il faut dire que ces taux peuvent varier en fonction du secteur d’activité de l’entreprise. Retenez cependant que quoi qu’il en soit, la répartition n’est jamais homogène entre la valeur produite et les références selon le principe de Pareto.

Comment applique-t-on la méthode ABC ?

Pour la gestion de vos produits en entreprise, la méthode ABC peut s’appliquer à différents niveaux de la supply chain. L’objectif, c’est d’influencer la stratégie et les techniques de gestion aussi bien au niveau des approvisionnements que de la production, des stocks, des ventes ou des prévisions.

Pour l’application de la méthode ABC, il faudra porter une attention particulière aux références de la première catégorie. Plus qu’ils sont répertoriés dans un groupe jugé plus stratégique, il faudra les contrôler au quotidien. Pour ces contrôles, il faut vérifier les prévisions, le stockage, les ventes et les réapprovisionnements. Vous devez donc en faire une priorité et éviter le plus possible que les éléments de cette première catégorie se retrouvent en rupture de stock. L’avantage toutefois, c’est que la gestion est plus ou moins facile puisque le flux est généralement régulier. Vous pourrez donc vous permettre d’anticiper les ventes en augmentant les stocks. L’écoulement se fera tout naturellement.

Les éléments de la catégorie B ont un statut intermédiaire. Généralement, ils servent d’affiliation potentielle à la catégorie A ou à la C. pour cela, il faut surveiller les références. De façon générale, lorsqu’il y a une rupture sur les articles de la catégorie B, les risques ou les impacts se répercutent sur l’ensemble de la supply chain.

De façon décroissante, les éléments qui se retrouvent dans la dernière catégorie (C) sont ceux pour lesquels il n’y a généralement pas d’urgence. Autrement dit, même lorsqu’il y a un retard pour l’approvisionnement ou une rupture de stock ici, l’entreprise n’a pas grande chose à perdre. Toutefois, s’il y a un contretemps sur les références de la classe C, le chiffre d’affaires de l’entreprise peut en pâtir. Vérifiez donc qu’il est bien rentable de conserver cette catégorie dans votre classification.

Quels sont les atouts de la méthode ABC ?

Au nombre des avantages que l’on reconnaît à la méthode ABC, il y a l’analyse plus précise des coûts de l’entreprise. Vous saurez alors avec précision quelle référence produit quelle dépense. Vous jugerez alors de la pertinence de maintenir l’élément ou la catégorie ou non. Vous revoyez ainsi votre stratégie et vous pourrez alors réorienter vos efforts sur des références plus intéressantes. Vous affinez vos prévisions et vous mettez les bonnes stratégies en place.

Pour finir, il faut retenir que la méthode ABC est généralement arbitraire. Cela étant, c’est sur la base de la politique générale de l’entreprise et de la stratégie choisie qu’il faut procéder à cette classification.

Noter cet article

Envoyer un message